Je n’ai pas envie de prendre part à tes « mind games »

Ce que je veux dire par « mind games », ce sont toutes ces petites choses que tu fais pour obtenir quelque chose de moi, pour me faire réagir, pour me manipuler et chercher à avoir le dessus. Sauf que tu sais quoi? Ces jeux-là, ils ne marchent pas si tu joues tout seul.

Je le vois souvent. Pas juste avec toi, pas toujours de la même manière, pour la même raison ni avec la même intensité, mais c’est fréquent, particulièrement à l’ère des réseaux sociaux. Parfois c’est subtil, juste un petit geste pour mener l’autre à faire ce que tu attends de lui. Parfois c’est plus élaboré, plus planifié, comme une partie d’échecs qui se joue dans ta tête, avec des mouvements calculés  et appliqués à la réalité.

Concrètement, c’est quoi? Ce sont les likes que tu laisses d’un air se voulant inoffensif sur plusieurs photos qui remontent maintenant à des années en espérant que ça m’incitera à t’écrire. Ce sont les conversations que tu entretiens avec des gens de mon entourage en espérant que ça se rende jusqu’à moi sans pour autant en porter la faute. Ce sont tous ces propos que tu sous-entends, toutes ces choses que tu insinues avec un choix de mots précis, mais que tu rejettes sur les autres en disant que ce n’est pas de ta faute si les gens interprètent mal tes propos ou te prêtent des intentions que tu n’as pas, en sachant bien que c’est pourtant exactement ce que tu penses. Ce sont ces actions que tu poses pour attirer les gens vers toi et les éloigner de moi, pour qu’ils choisissent un côté, côté qui bien souvent n’existe que dans ta tête. Ça et tellement plus…

C’est de la manipulation, tout simplement

Ces mind games – je le dis en anglais, parce que je trouve que « jeux d’esprit », ça n’a pas la même signification ce sont l’ensemble des actions manipulatrices qu’une personne pose pour chercher à gagner un combat qu’elle s’invente la plupart du temps. Ça se manifeste de plein de manières, que ça soit une personne qui désire que l’autre démontre son intérêt (amoureux ou autre) en premier, une personne qui désire te nuire sans le faire ouvertement, un besoin absolu d’avoir raison alors qu’on peut juste être en désaccord ou juste quelqu’un qui désire quelque chose de toi, comme tes likes, tes commentaires, ton avis, ton approbation, ton amour, ta pitié, ou ta sollicitude.

Ça me pue au nez pour tellement de raison. Parce que je trouve que la transparence est définitivement quelque chose qui se perd, alors qu’il me semble que c’est tellement plus simple comme manière d’agir. Je trouve ça épuisant de devoir essayer de deviner les intentions d’une personne parce qu’elle ne le dira pas directement. Je trouve ça carrément « bébé » de savoir que je dois faire attention aux masques des gens, aux codes non écrits et aux manières de faire secrètes des zinternets. Juste sur Instagram, je n’ai pas envie de prendre part à la mode du « Je m’abonne à ton compte, mais si tu fais de même en retour, je me désabonne parce que je veux juste que toi tu me suives » ou « Si je like trois de tes photos et que je laisse un commentaire, c’est une manière de te dire que si tu t’abonnes à mon compte, je ferai de même en retour ». Si tu penses que je niaise et que ce sont des exemples cons, je suis désolée de t’apprendre que ce sont des vraies choses. Pis c’est lourd en saint-ciboire.

Sérieusement, je n’ai pas de temps et d’énergie à perdre avec ça

À faire des jeux de regards et d’intentions quand on est dans la même pièce, à « faker » des sourires pour avoir de la sympathie et que tout se passe dans les sous-terrains de nos esprits sans que rien paraisse en surface, mais lancer des couteaux une fois le dos tourné et que personne ne regarde. Tu m’aimes pas, tu m’aimes pas, fine! On peut être des adultes quand même et juste accepter que tout le monde peut pas s’aimer dans la vie. Pas besoin de commencer à tourner un épisode de la guerre des clans à chaque fois qu’on pourrait potentiellement être dans la même pièce.

Pis si à l’inverse tu m’aimes ou si tu veux me dire quelque chose, pas besoin de liker toutes mes photos d’un coup des cinq dernières années et de laisser des commentaires vagues en évitant à tout prix de m’écrire directement en privé, tsé, d’un coup que ça irait plus vite de même et que tu ferais les premiers pas. Si tu as quelque chose à dire, fais-le avec la méthode du plaster, d’un coup pis direct : ça évite de faire durer des trucs qui ne devraient pas s’éterniser et pouvoir passer à autre chose. Promis, il n’y a pas de honte à demander directement les choses ou à être le premier à établir le contact. Ce n’est pas faible, c’est juste à un niveau pratique beaucoup plus efficace et simple. Pis ça évite les jeux auxquels bien souvent, les gens ont crissement pas le goût de jouer.

Tout ça pour dire que je n’ai pas envie que tu joues dans ma tête comme je n’ai pas envie de jouer dans la tienne

Je suis brûlée parce que j’essaie d’ignorer ces personnes-là, celles qui lancent des jeux sous-entendus, celles qui ont du plaisir à y voir une possibilité de prendre le dessus. Je mentirais si je disais que je n’ai jamais fait ça, en vérité, je faisais ça tout le temps… quand j’étais au secondaire. Essayer de recevoir des invitations à des soirées qui semblaient cools sans les demander directement, vouloir que quelqu’un m’ajoute sur Facebook sans être celle qui envoie la demande, attendre que le gars m’aborde en premier avant de faire les premiers pas, liker ces photos pour que ça lui donne l’impulsion de m’écrire ou juste jouer l’innocente en bitchant quelqu’un dans son dos, mais souriant dans sa face. Tout ça, ça visait à me faire sentir mieux, à chercher à m’élever, mais la vérité, c’est qu’à part me ramasser déçue, être hypocrite et me sentir vache la plupart du temps, ça ne m’a pas apporté grand-chose.

Tu n’es pas meilleur parce que l’autre a envoyé le premier texto. Tu n’es pas meilleur parce que tu as feint l’intérêt envers ton prochain alors que tout ce que tu espérais, c’était son intérêt en retour. Tu n’es pas meilleur parce que tu as réussi à recevoir des produits gratuits, des likes ou des invitations en te faisant insidieuse. Tu n’es surtout pas une meilleure personne parce que tu manipules les gens en leur faisant croire que tu les aimes alors que tu t’amuses à les rabaisser dans le confort de ton foyer.

Fais les choses en transparence ou apprécie la possibilité de pouvoir garder le silence, c’est qui attira vers toi des opportunités et des gens à ton image. Tu te sentiras tellement plus léger et au final, t’aurais tellement moins de maux de tête à essayer de deviner ça va être quoi ton prochain move pour avoir ce que tu veux.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.