Le respect, connais-tu?

C’est une question simple. De base. On pourrait même avoir envie de répondre : « Ben voyons, qui connait pas ça le respect ? ». Sauf que je réalise de plus en plus que ça se perd le respect. Pas nécessairement parce que les gens n’en connaissent pas la définition, mais surtout parce qu’ils en oublient la valeur. 

Avoir du respect pour quelqu’un, c’est avoir de la considération à son égard. C’est prendre conscience de l’autre et s’ouvrir à ce qu’il a à dire ou à ce qu’il vit. C’est considérer l’autre comme son égal et agir comme tel. Le respect, c’est tout simplement la règle de base d’agir ou d’interagir avec les autres avec le même soin qu’on voudrait qu’ils le fassent avec nous. Interrompre, insulter, infantiliser, inférioriser, injurier, invectiver, intimider, invalider ou même insinuer des choses blessantes sur quelqu’un ne sont que quelques exemples de toutes les choses que tu peux faire pour me manquer de respect.

Personne n’est parfait. Il peut arriver qu’on manque de respect à quelqu’un pour quelque raison que ce soit, par erreur ou maladresse. La moindre des choses, c’est alors d’être capable de l’assumer et d’y faire face. Si je me chicane avec quelqu’un et qu’on s’insulte, oui, on s’est manqué de respect, mais je veux qu’on ait la décence de pouvoir revenir là-dessus, se regarder dans le blanc des yeux et s’excuser. Le pardon, ça existe et le fait de pouvoir admettre ses erreurs aussi. C’est important de s’ouvrir au dialogue, pour pouvoir grandir en tant que personne et faire face à l’adversité. Parce que tu sais quoi ? C’est pas parce qu’on est pas d’accord qu’on est obligé de se manquer de respect constamment !

Alors quand tu décides de couper mon droit de parole, c’est le pire manque de respect que tu ne peux pas me faire. 

Comme se faire raccrocher au nez. Se faire interrompre au beau milieu d’une phrase importante. Se faire dire « Ferme ta gueule ». Se faire bloquer sur une conversation. Pour moi, ces choses-là ont toujours été un affront. Ça signifie pas juste que tu n’es pas d’accord avec moi, ça signifie que tu as pas de respect pour moi. Si tu bloques un gars qui arrête pas de te harceler, clairement que tu as pas de respect pour lui et tu juges qu’il en mérite tout simplement pas. Par contre, si tu interromps une amie qui te raconte qu’elle a le cœur brisé au milieu de sa phrase pour lui dire que toi, tu as croisé ton ex au dépanneur, c’est irrespectueux envers une personne qui, j’ose le croire, le mérite. Attends que la personne ait fini sa phrase, intéresse-toi à ce qu’elle dit et après parle de toi. C’est ça le respect ! Sois pas cette personne qui juge tout le temps que ses affaires sont toujours plus importantes que celles des autres, ouvre-toi un peu et arrête de manquer de respect à des gens qui ne te font pas la même chose.

Qu’on juge que ma parole ne mérite pas d’être entendue, ça vient me chercher. Comme quand tu vois quelqu’un et que soudainement il arrête de te répondre. Est-ce qu’il y a quelque chose de plus insultant que ça ? Juger que c’est plus facile de couper la conversation, d’arrêter la communication ? C’est quoi de dire à quelqu’un « Désolé, mais j’ai pas envie que ça aille plus loin ». Je l’ai vécu le silence radio d’après « date » et ça fait chier. Parce que tu sens tellement qu’on vient de te manquer de respect que ça te fait bouillir en dedans. Une réponse est-ce trop demandé, vraiment? Je te parle pas d’une fille qui texte sans arrêt et t’appelle au cinq minutes, juste une fille qui au bout de 2 jours sans nouvelle te demande ce qu’il en est.

Le respect, c’est pas juste dans les relations personnelles, mais professionnelles aussi. 

Personne ne devrait jamais entrer dans un commerce et avoir droit à des regards croches ou des commentaires déplacés. Cette semaine, j’ai échangé avec plusieurs femmes qui me racontaient être entrées dans des boutiques pour se faire répondre « Désolé madame, on n’a pas votre taille ici » sans qu’elles aient demandé quoi que ce soit. C’est pas parce que je ne rentre pas dans des vêtements pour enfants que je ne peux pas en magasiner. Ce n’est pas parce que je ne mange pas de bouffe pour chiens que je ne peux pas en acheter. Même chose pour les boutiques de vêtements. Qu’on soit là pour fouiner pour soi-même ou encore pour faire une commission pour quelqu’un, ces commentaires-là ne devraient jamais avoir lieu. Parce que c’est un manque de respect flagrant envers un client qui, si ça lui tente, peut aussi bien porter des vêtements trop petits qu’acheter quelque chose pour quelqu’un qu’il connaît. Le client n’est pas roi, mais le client est quelqu’un comme tout le monde qui mérite de se faire traiter dignement.

On peut exclure quelqu’un de son magasin pour avoir essayer de voler, mais on ne peut pas jeter quelqu’un dehors pour avoir dit qu’il ne trouvait rien à son goût cette journée-là. Où est-ce que je m’en vais avec ça ? C’est que c’est à peu près cela que j’ai vécu cette semaine. Alors qu’une compagnie se vantait de faire la promotion de la diversité corporelle et de permettre à tout le monde d’être mannequin pour eux, je leur ai répondu que c’était une belle campagne, mais que malheureusement leurs tailles arrêtent à XL et que nous sommes plusieurs à s’aimer et à porter plus grand que cela. J’ai ajouté qu’il fallait encore pouvoir rentrer dans leurs grandeurs pour pouvoir être mannequins pour eux. Je viens de le résumer, mais voici quand même le commentaire en question :

Où est le manque de respect ? Il réside dans le fait que non seulement mon commentaire a été effacé, mais que j’ai été bloquée de la page. 

Mon commentaire, c’est le premier en haut. Il manque mon nom, parce que j’essayais surtout de prendre une capture d’écran du commentaire en dessous qui selon moi était le réel problème de cet échange. Je trouvais inacceptable qu’une personne vienne juger l’acceptation de la diversité corporelle de cette manière. Visiblement, la compagnie aussi puisqu’elle l’a supprimé, mais semblerait-il qu’ils sont d’avis que mon opinion n’était pas mieux, car ils ont non seulement supprimé mon commentaire, mais ils m’ont aussi banni de leur page.

Alors que j’ai acheté chez eux. Alors que mon commentaire a été formulé avec un respect que j’aurais voulu avoir en retour. Alors que me répondre aurait été si facile, surtout que de nos jours, les gestionnaires de communauté sont là pour ça. Mon point, ce n’est pas de revenir sur le problème de leurs tailles, ça j’en ai déjà parlé. En ce moment, ce qui m’atteint et m’affecte, c’est le fait qu’une compagnie ne considère pas que j’ai un droit d’être là. De partager. D’exister. Mon commentaire, environ deux heures après cette capture d’écran avait une cinquantaine de « likes ». C’est ma parole, mais aussi celle de toutes ces personnes qui a été ignorée quand j’ai été mise au silence. Choisir de me bannir, c’est choisir de se fermer aux dialogues. C’est préférer avoir la paix plutôt que de tenter de s’améliorer. Et surtout, c’est un manque flagrant de respect envers moi, et envers d’autres personnes, qui avaient leur mot à dire.

Je tente d’échanger avec respect, je veux la même chose en retour.

C’est ce que nous voulons tous. Être respecté. Qu’on soit conscient que je suis une personne avec une opinion, mais aussi une personnalité, des émotions et un besoin qu’on ne me ferme pas la porte au nez dès que j’ouvre la bouche. C’est ça qui est arrivé.

Je ne suis qu’une personne avec un écran, je ne suis pas une « hater », pas une « crisse de folle », pas une « spameuse », juste une fille qui n’est pas toujours d’accord avec ce qu’on lui dit ou lui présente. Je n’ai pas insulté, je n’ai pas monté le ton, je n’ai pas harcelé… Alors pourquoi me bloquer ? Pourquoi chercher à me faire taire ? Est-ce que je fais si peur que ça ? Est-ce de la colère de voir une cliente pas totalement satisfaite ou encore l’ego de voir que ça arrive que des gens ne soient pas d’accord avec ce qu’on fait ? Je ne sais pas et il y a quelque chose là-dedans que je trouve infiniment dommage.

J’ai pas envie de m’acharner, mais en même temps j’ai pas envie non plus qu’on essaie de me faire taire.

Si mon chum me disait « Ta gueule » ou si une amie me raccrochait au nez, je serais en maudit. À tous les gars qui m’ont « ghosté » par le passé et sont disparus sans donner de réponse, je m’en suis remise avec du temps, mais sur le coup, j’étais blessée. Et en ce moment, je le suis encore. Trouvez ça bébé si vous voulez, mais dans la vie, je demande pas grand chose, si ce n’est l’authenticité et le respect. Je veux du monde vrai, du monde qui me respecte. C’est la même chose avec des pages ou des compagnies.

Si vous n’aimez pas mon avis, n’essayez pas de me faire taire. Essayez plutôt d’échanger et de me faire comprendre votre point. Parce que quand vous choisissez l’option facile de me mettre sur « mute », ça fait une fille en beau ciboire qui parle soudainement encore beaucoup plus fort. C’est exactement ça le principe d’une chicane. Quelqu’un manque de respect et l’autre qui, blessé, riposte. Le ton monte et le respect, on le perd. J’ai pas envie de perdre mon respect, mais j’ai pas envie de perdre ma voix non plus.

Alors quand vous échangez, que ce soit avec une compagnie ou une personne, s’il-vous-plait, ne sous-estimez pas l’importance du respect. Et si la personne vous manque de respect en premier, demandez-vous avant de répondre si au final elle en mérite seulement en retour… 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.