Oser le boudoir

J’ai eu la chance de prendre part à plusieurs séances photo dans ma vie. Pourquoi je parle de chance? Parce que peu importe le style de la séance, ça a toujours été des expériences qui m’ont marquée et m’ont aidée à me forger une bien meilleure perception de moi-même.

J’ai déjà parlé des bienfaits que peut nous procurer le fait de passer devant la caméra. Il n’y a rien de honteux dans le fait de payer pour se faire prendre en photo, et ce, qu’on soit seule ou en groupe. Évidemment, on est habituellement moins gênée de payer pour une séance en famille ou en couple, parce qu’on se dit qu’on paye pour des souvenirs ou encore des cadeaux qu’on peut offrir à Noël aux membres de la famille. Quand il s’agit de séance en solitaire, on tombe plus gênée. Comment justifier cette dépense?

La réponse? Tu ne la justifies pas. Tu n’as absolument pas à te justifier à qui que ce soit pour ça. Qu’il s’agisse d’une séance ordinaire (en nature ou en studio) pour refaire tes photos de profil ou d’une séance boudoir que tu garderas bien cachée dans tes tiroirs, ça ne change rien au fait que ça t’appartient. Parce que contrairement à ce qu’on peut croire, ce n’est pas une dépense inutile, pas plus que ne l’est une sortie dans un bon restaurant ou aller se faire masser. C’est une expérience, d’abord et avant tout, qui vise à te faire du bien. C’est quelque chose que tu pourras garder précieusement et qui s’évaporera beaucoup moins vite que l’odeur des huiles essentielles après une visite au spa.

Il n’y a rien de mal à vouloir faire une séance boudoir

Mettons cela au clair, maintenant et pour de bon : il n’y a absolument rien de mal à vouloir vivre une séance de ce genre-là. Ce n’est pas une lubie narcissique ou une fantaisie vulgaire. C’est quelque chose d’intime et de parfaitement légitime. Il faut dire aussi que tu n’es pas obligée de partager ces photos ni même d’en parler à qui que ce soit. C’est quelque chose que tu dois vouloir faire pour toi d’abord et avant tout. Bien sûr, ça peut être une idée pour faire une surprise à ton amoureux, mais ça doit quand même avoir un intérêt pour toi. Parce que non, ce ne sont pas seulement que des belles photos en bobette. Ça peut être tellement plus que ça !

Je ne crois pas qu’il faut avoir une confiance en soi absolue pour oser le boudoir (évidemment, si tu n’as jamais été prise en photo, c’est peut-être un peu radical comme premier choix de séance, mais encore là, why not?). Ça demande juste de mettre un pied (ou plutôt tout le corps) hors de sa zone de confort et d’embrasser sa vulnérabilité. Pour moi, le boudoir, ça a été la découverte de mon corps comme je ne l’avais jamais vu avant. Parce que se regarder dans le miroir et se voir en photo, ce sont deux choses complètement différentes. Mes complexes, dans le miroir, sont tout ce que je vois : mes vergetures me paraissent immenses, mes petits seins me dérangent et mes bourrelets me semblent grossir de seconde en seconde. Alors soudainement, d’avoir devant moi une photo qui respire la sensualité et le bien-être, ça change la perception que j’ai de moi-même et mon corps. Je les vois encore mes petits défauts et mes imperfections, et pourtant, soudainement, ils deviennent secondaires. Parce que je réalise que je peux être sexy, que je peux me trouver belle, sans avoir à les cacher. Ils sont là, mais ils ne sont pas tout ce que je vois: je peux être bien avec moi-même tout en les ayant sous les yeux.

Choisis ton/ta photographe avec soin

C’est pour cela que pour moi, il est évident que je ne veux rien savoir d’un photographe qui m’offre de l’illusion : je connais mon corps et je n’ai absolument pas envie d’être photoshopée. Mes curves et mes vergetures, elles sont là, elles existent, et une photo bien retouchée ne les fera pas disparaître dans la réalité et ne serait pas constructive dans mon processus d’acceptation. Le but, c’est de voir mes complexes et de les accepter pour ce qu’ils sont. Pour moi, le bon photographe saura travailler avec ta beauté naturelle et la faire ressortir, sans chercher à changer ce que tu es. Des photographes qui veulent juste des beaux modèles parfaits dans leur portfolio, malheureusement, il y en a. Mais je t’assure que toi, ce n’est pas ce que tu veux. Tu veux quelqu’un qui va te faire sentir bien comme tu es, avant, pendant et après la séance.

Et puis, disons-le, un photographe, ça se magasine. C’est comme un magasin de vêtements : même si tout le monde te dit que c’est le meilleur magasin en ville, si leurs vêtements ne sont pas ton style ou encore qu’ils ne tiennent pas ta taille, tu es certainement mieux d’aller voir ailleurs. Les photographes sont des artistes avec des styles particuliers et distincts. Ce n’est pas pour rien qu’ils ont des portfolios! C’est une séance où tu vas devoir te mettre en sous-vêtements, alors je te conseille aussi d’éviter les photographes qui peuvent te sembler louches, que ce soit parce qu’ils ne donnent pas leur identité, qu’ils chargent pas chers (voire gratuitement), parce qu’ils n’ont pas de portfolios ou toute autre raison. Je sais que parfois, on trouve ça cher payé au-dessous de 100$ pour des photos, mais il y a des raisons derrière ça. Investis dans un résultat et une expérience qui vont te plaire. Parce que le bon photographe sera surtout quelqu’un en qui te pourra avoir confiance et qui te mettra à l’aise. Le bon photographe, il va t’offrir un résultat qui va te toucher et t’émouvoir, mais il sera aussi là pour t’accompagner pendant ta séance. Il te guidera, te dira comment te placer et surtout, il t’insufflera une dose de confiance à travers ses mots. Parce que c’est ça aussi le boudoir : une bonne grosse dose d’amour-propre.

Boudoir et érotisme

Je pense que l’onconfond souvent le boudoir avec l’érotisme ou même quelque chose de limite pornographique. On ne peut pas nier qu’il y a quelque chose de sensuel, de fort et sexy dans le boudoir, qui peut en effet être érotique, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Et surtout : tu n’es absolument pas obligée de tomber dans la vulgarité. Au contraire, pour ma part, j’y vois beaucoup de douceur et une belle vulnérabilité avec son corps. Et tu sais quoi? Tu n’es pas obligée non plus d’avoir un partenaire ou quelqu’un avec qui partager ces photos pour t’offrir une séance : tu dois seulement en avoir envie.

Je partage mes photos, parce que je trouve ça important de faire valoir la diversité corporelle et le fait que nous ne sommes pas tous obligés de nous intégrer au moule des standards de beauté pour faire ce genre de choses. J’ai envie qu’on démystifie et désagrège les tabous autour de ce type de séance et de la nudité et qu’on arrête de toujours y voir quelque chose de sexuel ou même d’indécent. Ce qu’on y voit, c’est un corps, dans ce cas-ci le mien, qui s’abandonne à pouvoir être ce qu’il est, imparfait, mais très bien ainsi, sans honte et sans altération. Parce que le boudoir, c’est une force tranquille, c’est un outil comme un autre pour partir à la conquête de son estime de soi. Il est fort possible que pour toi, ça n’ait aucun intérêt et c’est très bien ainsi. Par contre, si tu aimerais dont ça le vivre, mais que tu n’oses pas, je n’aurai qu’une chose à dire : fonce !

Si tu es curieuse de savoir qui est derrière mes photos, j’ai effectué mes deux séances boudoir avec la même photographe : Maude ColinSpécialisée dans la photographie de naissance et d’allaitement, elle fait aussi des séances de mariage, boudoir et plus encore. Chaque séance avec elle m’a donné une nouvelle opinion de moi-même et de mon corps. Elle a su me faire sentir belle et désirable et c’est une sensation absolument merveilleuse. Ces séances sont un cadeau que je me fais pour me sentir bien et me réconcilier toujours un peu plus avec mon corps. Dans mon cas, c’est tout aussi bénéfique pour mon bien-être qu’une journée au spa. Surtout quand ta séance a lieu dans un bon bain chaud !

Crédit photo : Maude Colin Photographie
Site internetFacebookInstagram 

1 COMMENT

  1. Amy Brouillette | 9th Fév 19

    Ta photo est superbe et surtout, ton article présente le boudoir comme autre chose que : ‘hey, voici une autre activité à faire en fin de semaine” (tes articles vont toujours au-delà du premier regard et c’est ce que j’aime). Merci de tes réflexions sur le sujet!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.