Tes résolutions ne devraient pas être des punitions

Tes résolutions visent à commencer la nouvelle année du bon pied. Tu te donnes des petits défis, des objectifs à atteindre qui devraient n’avoir comme seul but que de te faire grandir, te rendre heureux(se) et te permettre de te dépasser.

À chaque année, je vois des gens qui se donnent des résolutions de la même manière qu’on se force à faire des corvées qui nous écœurent. C’est certain que si tu commences l’année avec l’idée de te faire chier avant même d’avoir commencé, tu risques de trouver ça difficile de passer au travers et surtout de passer à côté de l’essentiel. Ça ne veut pas dire que tes résolutions doivent être des choses faciles à réaliser et uniquement amusantes, ça veut juste dire que tu dois trouver le moyen de rendre des résolutions faisables et positives. Parce qu’on oublie trop souvent que les résolutions, c’est tout sauf une obligation.

Il faut arrêter de faire des résolutions qui sont nécessairement des privations et des punitions. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose de vouloir réduire certaines choses ou éliminer certains éléments de sa vie, mais je pense qu’il est important de s’assurer que derrière la résolution réside quelque chose de positif. Une résolution vise une amélioration dans notre vie et en aucun cas ne devrait représenter un échec si on arrive pas à l’atteindre. Par exemple…

Perdre du poids VS bouger plus et être en meilleure forme physique

2018 n’est même pas terminé que c’est une résolution que je vois déjà apparaître partout. La perte de poids est encore à la mode dans les résolutions et c’est quelque chose que je trouve malheureux, car derrière cette résolution se trouve trop souvent un souci esthétique qui cherche beaucoup plus à satisfaire les autres que soi-même. Une règle très importante en matière de résolution selon moi : on devrait toujours les choisir et les prendre pour soi, jamais pour les autres.

Au lieu de chercher à changer son corps pour le simple souci de changer son corps, on devrait plutôt se concentrer sur les bienfaits qu’on peut apporter à notre corps. Un poids sur la balance, c’est difficile à contrôler et je pense que je ne suis pas la seule à connaître la déception et la frustration qu’on peut connaître quand on n’arrive pas à atteindre le poids fixé. Au final, c’est souvent là qu’on se décourage et qu’on abandonne, parce que à quoi bon? Tout ça pour un chiffre sur une balance qui devient une obsession malsaine. Et si au lieu de chercher à perdre quelque chose, on cherchait plutôt à gagner : gagner de la masse musculaire, gagner de l’endurance, faire des gains physiques… C’est tellement plus stimulant de cette façon, non? Je t’invite aussi à essayer différentes choses, parce que courir sur un tapis qui mène nul part est loin d’être la seule activité qui existe, crois-moi!

Manger moins VS manger mieux

Dans le même ordre d’idée, je t’invite à éviter l’idée des régimes et de la restriction alimentaire. Ça fait déjà longtemps que les spécialistes disent que les régimes ne fonctionnent pas et finissent presque toujours en échec. Tu passes ton temps à ne penser qu’à ça, à ce régime envahissant qui véhicule avec lui une idée de privation qui ne tient souvent pas compte de tes besoins. Et bien malheureusement, dans la plupart des cas, le régime prend le bord et avec lui revient un sentiment de déception et de culpabilité de ne pas avoir su tenir bon.

Et si au lieu de ça, tu t’offrais plutôt la chance d’apporter des nouvelles choses à ton alimentation. Cuisiner plus et mieux, essayer de nouveaux aliments, remplacer des collations achetées par certaines faites maison… C’est tellement plus motivant de dire qu’on faire des améliorations en changeant des petites choses une à la fois plutôt que de chercher à faire une réforme drastique de ta manière de te nourrir. Tu ne devrais jamais éclater en sanglots parce que tu as triché sur un régime. La culpabilité n’est pas bienvenue pour 2019, seulement la fierté de progresser et de faire de son mieux.

Arrêter de dépenser VS faire des achats plus réfléchis

Les résolutions relatives à nos achats et à notre mode de consommation sont de plus en plus nombreuses j’ai l’impression. C’est une excellente chose je crois. Cependant, je t’invite à mettre derrière toi l’idée de te culpabiliser de ce que tu pourrais acheter dans la prochaine année. Ce n’est pas grave de faire un achat impulsif ou de déroger à ce qu’on avait prévu, il n’y a pas mort d’homme.

Acheter autant que possible localement, s’orienter vers le zéro déchet, remplacer notre paille en plastique par une paille en métal ou réutilisable, encourager une entreprise québécoise dans une campagne de sociofinancement, prendre le temps de réfléchir avant de faire un achat… Ce ne sont que quelques-unes des résolutions qui visent à amener du positif dans notre vie et dans notre relation avec la consommation. Parfois, les résolutions les plus simples sont les plus efficaces.

Mieux cohabiter avec les réseaux sociaux et arrêter de suivre des personnes qui te font sentir mal avec toi-même.

Certaines négations dans tes résolutions sont acceptables quand elles n’impliquent pas la privation ou la punition. Dans ce cas-ci, il n’y a rien que je trouve plus sain que de faire un ménage de ses réseaux sociaux. Comme un bon gros ménage de printemps sur ces personnes qui occupent ta vie et ton espace virtuel. Les personnes que tu suis sur les réseaux sociaux devraient t’inspirer, non pas te créer un sentiment désagréable d’envie et de dévalorisation.

Pour ma part, j’ai décidé d’arrêter de suivre ces pages et ces personnes qui ne sont que des publicités déguisées et me font sentir comme un client dans un centre d’achat. Je comprends que certains influençeurs ont besoin de ces collaborations et partenariats pour vivre, mais je pense que tout peut se faire dans l’authenticité et le respect. Je ne suis pas une conne, je le sais quand tu viens de mettre la crème pour la première fois et essaie de me la vendre comme étant un élément précieux de ta routine alors que tu viens à peine de la recevoir et n’en connaît même pas l’odeur. J’ai envie de suivre des gens vrais, des gens qui m’inspirent et mon dieu qu’il y en a, qu’ils aient beaucoup d’abonnés ou non. Je dis donc bye bye aux gens qui me donnent l’impression que je dois être autre chose que moi-même pour être heureux.

Changer VS m’aimer mieux

De toutes les résolutions que tu devrais prendre cette année, celle-ci est la plus importante à mes yeux. Toutes les résolutions qui visent à changer qui tu es ne devrait jamais primer sur celle d’apprendre à mieux t’aimer comme tu es. Parce que changer ne mène pas toujours au bonheur qu’on espère. Tu auras beau voyager plus, manger mieux, être plus en forme, avoir fait le ménage de tes réseaux sociaux, avoir acheté une maison, fait des économies et tout ce qui peut y avoir d’autres sur ta liste de résolutions, si tu n’apprends pas à t’aimer en cours de route, tu passes à côté de l’essentiel.

C’est toi que tu dois mettre en haut de ta liste. Il est temps d’arrêter d’attendre les changements pour apprendre à t’aimer plus et mieux. Parce que ta valeur ne dépend pas de ce que tu réussiras ou non à accomplir durant cette année. Alors sur ta liste, mets des choses simples qui t’aideront à mieux te découvrir et t’apprécier. Je te suggère de dépasser les limites de ton amour-propre cette année. Ose un vêtement cette année, offre-toi l’expérience d’une séance boudoir, lis un livre qui t’inspire, suit des personnes qui t’animent, prends le temps – chaque jour si possible – de te regarder dans le miroir et de te dire que tu mérites le bonheur, que tu es une belle personne. Arrête de remettre à plus tard ce que tu peux faire dès cette année : t’aimer pour la personne merveilleuse que tu es et ce, peu importe le nombre de résolutions que tu auras coché sur ta liste.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.